Actualités

Prochaine rencontre à Genève

Date non fixée mais très probablement dans le courant de la première quinzaine de février 2018...

Comme le montagnard aventureux grimpe à la conquête des cimes, 

De même devez- vous vous élever jusqu'à cette hauteur enivrante

D'où vous voyez toutes choses à leur juste proportion.

J.Krishnamurti

Ouverture intemporelle

100 milliards d'étoiles, de galaxies, de cellules nerveuses dans le cerveau, et de bactéries dans nos intestins, étroitement reliés les uns aux autres pour rendre possible la vie telle que nous la connaissons.

Sans cette gigantesque interrelation, aucun processus de vie ne serait possible, et personne pour être conscient de tout l'univers.

Le processus de la pensée peut comprendre le mécanisme détaillé de ce jeu universel et nous permettre d'en admirer la beauté.

Ce processus nous a aussi donné les mots pour communiquer les uns avec les autres, afin de travailler ensemble à notre survie.

Cependant le même processus est également responsable de la violence, de l'invention et de la production d'armes de destruction massive.

L'idée que d'autres formes de vie existent séparées de nous, pouvant alors être consumées et gaspillées sans de sérieuses conséquences, réduira dramatiquement  nos chances de survie et nous amènera à notre propre destruction.

La croyance de séparation d'avec le tout, créée par l'ego, a généré un monde de sujets et d'objets à la base de toute science.

Mais cette notion de séparation est comme l'arc-en-ciel qui peut être observé mais n'a aucune substance.

L'arc-en-ciel n'existe que dans notre tête en tant que phénomène. Son existence requiert les rayons du soleil, de la pluie et un observateur positionné à un certain angle de vue; enlevez un de ces éléments et il n'y a plus d'arc-en-ciel.

Voir que la séparation n'existe que dans notre esprit, nous permet de communiquer d'une manière plus profonde, plus constructive et nous ouvre à la beauté, la joie et l'amour pour 2018.

Traduit du texte de Hans Peter Trautvetter (2018)

Timeless Openness

100 billion stars, galaxies, nerve cells in the brain, and bacteria in our guts are closely related to each other to make life possible as we know it. Without this gigantic interrelation, no life process would be possible and thus there would be no one who would be aware of this whole universe. The thought process can find out the detailed mechanism of this universal game and lets us admire its beauty. It also has produced words of communication that allowed us to work together constructively to survive. However, the same process is also responsible for violence and the invention and production of weapons for mass destruction.
The idea that different forms of existence are separate from us and thus could be consumed and wasted without serious consequences will dramatically reduce our lives to the point of self-destruction. This idea of the ego as being separated from everything else created a world of subject and object and is also the basis of every science. But such a separation is like the rainbow that can be observed but has no substance. The rainbow only exists in our head as a phenomenon. Its existence requires sunshine, rain and an observer in a certain position; take one part away: no rainbow. Being aware that separation exists only in our minds enables us to communicate in a deeper, more constructive way and opens ourselves to beauty, joy and love in 2018.

Hans Peter Trautvetter (2018)